Qu'est-ce que je risque si je cause un accident avec un véhicule de location ?

 Qu'est-ce que je risque si je cause un accident avec un véhicule de location ?

Vous avez loué un véhicule et vous avez commis un accident au volant de celui-ci ? Il est clair que vous étiez en tort ? Vous souhaitez sûrement savoir ce qu’il va se passer : Quelles assurances interviendront et sur quoi portent-elles ? Quels dommages ou dégâts sont couverts ? L’agence de location peut-elle se retourner contre vous, et dans quelle mesure ? Intolaw répond aux grandes questions liées à un accident de la route avec une voiture louée.

L’assurance obligatoire de responsabilité civile pour les véhicules automoteurs

Tout d’abord, il faut savoir que tout véhicule mis en circulation sur la voie publique en Belgique doit obligatoirement disposer d’une assurance de la responsabilité civile automoteur, dite assurance RC auto, en vertu de la loi du 21 novembre 1989 relative à l’assurance obligatoire de responsabilité en matière de véhicules automoteurs.

Tout véhicule ne peut donc pas circuler sur le sol belge sans disposer d’une assurance RC auto. Dans le cas spécifique d’une location de véhicule, cette assurance RC auto sera en principe obligatoirement contractée par l’agence de location pour le compte de ses clients.

Cette assurance couvre la responsabilité du conducteur vis-à-vis des tiers et des passagers transportés par le conducteur.

Il faut souligner que plusieurs éléments sont expressément exclus de la couverture d’assurance RC auto :

  • Les dégâts causés au véhicule de location ;
  • Les dégâts causés aux biens transportés dans le véhicule ;
  • Les dommages qui ne sont causés que par les biens transportés ;
  • Les dégâts causés à la suite de concours ou de courses.

Accident avec véhicule de location après une faute grave

Le plus gros risque pour le conducteur d’un véhicule loué est évidemment un accident avec une faute grave. En effet, comme c’est le cas dans le cadre de toute assurance de responsabilité, l’assureur RC auto peut se réserver, dans ses conditions générales, le droit de se retourner contre son assuré, c’est-à-dire le conducteur, si l’accident a été causé à la suite d’une faute grave commise par ce conducteur. En pratique, l’assureur RC auto indemnisera les tiers mais pourra ensuite introduire une procédure contre le conducteur, en se prévalant de la faute grave qu’il a commise, pour récupérer les montants payés aux tiers. Ces fautes graves sont identifiées dans les conditions générales. Parmi les plus fréquentes, citons par exemple la conduite en état d’ivresse ou la conduite sous influence.

L’assurance obligatoire de responsabilité civile pour les véhicules automoteurs

Tout d’abord, il faut savoir que tout véhicule mis en circulation sur la voie publique en Belgique doit obligatoirement disposer d’une assurance de la responsabilité civile automoteur, dite assurance RC auto, en vertu de la loi du 21 novembre 1989 relative à l’assurance obligatoire de responsabilité en matière de véhicules automoteurs.

Tout véhicule ne peut donc pas circuler sur le sol belge sans disposer d’une assurance RC auto. Dans le cas spécifique d’une location de véhicule, cette assurance RC auto sera en principe obligatoirement contractée par l’agence de location pour le compte de ses clients.

Cette assurance couvre la responsabilité du conducteur vis-à-vis des tiers et des passagers transportés par le conducteur.

Il faut souligner que plusieurs éléments sont expressément exclus de la couverture d’assurance RC auto :

  • Les dégâts causés au véhicule de location ;
  • Les dégâts causés aux biens transportés dans le véhicule ;
  • Les dommages qui ne sont causés que par les biens transportés ;
  • Les dégâts causés à la suite de concours ou de courses.

Accident avec véhicule de location après une faute grave

Le plus gros risque pour le conducteur d’un véhicule loué est évidemment un accident avec une faute grave. En effet, comme c’est le cas dans le cadre de toute assurance de responsabilité, l’assureur RC auto peut se réserver, dans ses conditions générales, le droit de se retourner contre son assuré, c’est-à-dire le conducteur, si l’accident a été causé à la suite d’une faute grave commise par ce conducteur. En pratique, l’assureur RC auto indemnisera les tiers mais pourra ensuite introduire une procédure contre le conducteur, en se prévalant de la faute grave qu’il a commise, pour récupérer les montants payés aux tiers. Ces fautes graves sont identifiées dans les conditions générales. Parmi les plus fréquentes, citons par exemple la conduite en état d’ivresse ou la conduite sous influence.

Besoin du conseil professionnel d’un avocat pour suivre votre dossier judiciaire ? Contactez Intolaw

Assurances facultatives pour un véhicule

Il se peut que l’agence de location chez qui vous souhaitez emprunter un véhicule vous propose une ou plusieurs assurances facultatives. Celles-ci permettent, généralement, de couvrir les dégâts/dommages exclus de la couverture d’assurance RC auto tels que les dégâts au véhicule loué ou les dommages subis par le conducteur ayant causé l’accident (hors hypothèse d’une faute grave). Elles ont donc toute leur importance et il peut être opportun de les envisager.

Conseils Intolaw

Avant de signer un contrat de location de véhicule, nous ne pouvons que vous encourager à lire attentivement les dispositions des conditions générales régissant l’assurance RC auto ainsi que les éventuelles assurances facultatives proposées.

Nous vous conseillons également de lire attentivement les conditions générales de l’agence, si elle en possède, afin de prendre connaissance des éventuelles possibilités de recours qu’elle se serait réservées à l’encontre de ses clients en cas d’accident avec le véhicule loué et/ou de sinistre.

Vous avez eu un accident de la route avec un véhicule de location, et vous êtes en conflit avec une compagnie d’assurances ? Besoin d’un conseil personnalisé pour assurer le suivi ? Contactez les avocats spécialisés d’Intolaw pour un accompagnement professionnel.


Prenez contact avec nous

Actualités

 La profession juridique va-t-elle bientôt faire d'énormes progrès numériques ?

Jeudi 30 Mai 2024

La profession juridique va-t-elle bientôt faire d'énormes progrès numériques ?

Aujourd’hui, presque toutes les catégories professionnelles, des entrepreneurs aux prestataires de soins de santé, recherchent dans l'Intelligence Artificielle (IA) des applications potentielles dans leur domaine spécifique. Le silence régnait cependant dans la profession juridique. Nous, chez Intolaw, cabinet d'avocats axé sur les données, spécialisé dans le droit de la circulation et de la responsabilité, brise aujourd’hui ce silence en annonçant une collaboration avec le MIC. « Dans la profession juridique, il faut encore un changement de mentalité en matière d'innovation et de technologie. La profession juridique ne doit pas être aveugle à la réalité et nous espérons inspirer d'autres cabinets d’avocats à suivre la même voie », déclare Jeroen Vande Sijpe, fondateur d'Intolaw.

En savoir plus
 Tout savoir sur l’éthylotest anti démarrage

Tout savoir sur l’éthylotest anti démarrage

Dans cet article, nous examinerons en détail ce qu'est un éthylotest antidémarrage, les circonstances dans lesquelles il est imposé, ainsi que les procédures, la durée et les coûts associés à son utilisation.

En savoir plus
 Utiliser la bande d'arrêt d'urgence pendant un embouteillage ? Mauvaise idée !

Utiliser la bande d'arrêt d'urgence pendant un embouteillage ? Mauvaise idée !

Que ce soit lors des trajets quotidiens pour se rendre au travail ou lors des voyages annuels, nous sommes tous familiers avec le phénomène des embouteillages. Rien n'est plus frustrant que de devoir patienter alors que la sortie est à portée de vue, à quelques centaines de mètres seulement. Mais quelles sont les conséquences pour avoir circuler sur la bande d'arrêt d'urgence ?

En savoir plus
close menu 1u