Rouler en dépit d’une déchéance du permis de conduire : quels risques ?

 Rouler en dépit d’une déchéance du permis de conduire :  quels risques ?

Vous avez été déchu de votre permis de conduire ? Mais vous aviez absolument besoin de prendre le volant et vous vous êtes fait prendre par la police. Que risquez-vous ? Que dit la loi ? Une aggravation de votre cas est-elle possible ? Intolaw répond à vos questions. Besoin du conseil professionnel d’un avocat pour suivre votre dossier judiciaire ? Contactez Intolaw

La loi du Loi du 16 mars 1968 relative à la police de la circulation routière

L’article 48 §1 al. 1° de la loi du 16 mars 1968 relative à la police de la circulation routière est relativement claire à ce sujet. Toute personne prise au volant d’un véhicule alors qu’elle est déchue de son droit de conduire entraine une peine d’emprisonnement allant de 15 jours à 2 ans et/ou une peine d’amende allant de 500,00 € à 2000,00 €. De plus, une nouvelle déchéance de votre droit de conduire sera prononcée. Celle-ci oscille entre 3 mois minimum et 5 ans maximum (ou à titre définitif).

En cas de récidive

La récidive est la commission d’une nouvelle infraction dans les trois ans suivant un précédent jugement passé en force de chose jugée. Elle est reprise à l’article 38 §6 de la même loi. Si vous êtes pris en état de récidive, cela aggravera nettement votre cas.

La disposition reprise ci-dessus est très claire en cas de récidive. Le juge devra prononcer une nouvelle déchéance d’un minimum de 3 mois et d’un maximum de 5 ans. Votre réintégration dans le droit de conduire sera possible à la condition de repasser 4 examens. Ces examens sont les examens psychologique, médical, théorique et pratique.

Les mesures de sûreté : immobilisation du véhicule

Outre les amendes et les peines de prison, Il se peut que votre véhicule soit immobilisé. L’article 58 de la loi de la circulation routière précise que l’immobilisation d’un véhicule est autorisée en cas d’application de l’article 48. Cette immobilisation se fera aux risques et frais du contrevenant.

Comme nous l’avons expliqué dans notre article sur l’immobilisation et la possible confiscation d'un véhicule, l’immobilisation d’un véhicule peut poser de nombreux problèmes, surtout si ce n’est pas le vôtre et que le propriétaire souhaite le récupérer.

Quels risques en cas de conduite sans droit de conduire ?

Pour résumer, si vous êtes pris en train de conduire un véhicule alors que le droit de conduire vous a été retiré, vous encourez une amende allant de 500,00 € à 2000,00 €, une peine de prison de 3 mois à 5 ans sans oublier que le véhicule que vous conduisiez peut être immobilisé à vos frais. En cas de récidive, une nouvelle déchéance de minimum 3 mois sera prononcée et vous devrez passer 4 examens différents avant de retrouver votre droit de conduire.

Vous avez eu un contrôle de police alors que vous rouliez après une déchéance de permis ? Besoin d’un conseil personnalisé pour assurer le suivi ? Contactez les avocats spécialisés d’Intolaw pour un accompagnement professionnel.


Calculez votre amende

Actualités

 Le recouvrement de créances non contestées

Jeudi 02 Juin 2022

Le recouvrement de créances non contestées

Le 2 juillet 2016 déjà, la nouvelle procédure concernant le recouvrement extrajudiciaire des créances incontestées est entrée en vigueur. Grâce à cette procédure, la rapidité avec laquelle les factures non contestées peuvent être recouvrées a augmenté de manière significative. La procédure est donc une alternative qui permet de gagner du temps par rapport à la procédure classique dans laquelle une assignation devant le tribunal était délivrée et où il fallait attendre un jugement. L'objectif est de donner au créancier les outils nécessaires pour protéger sa trésorerie. Actuellement, seul le recouvrement des dettes d'argent non contestées entre commerçants est prévu, sans intervention du tribunal à la demande de l'avocat, mais cela sera bientôt étendu aux particuliers. Vous pouvez lire ici comment fonctionne une telle procédure.

En savoir plus
 Rouler en dépit d’une déchéance du permis de conduire :  quels risques ?

Mardi 17 Mai 2022

Rouler en dépit d’une déchéance du permis de conduire : quels risques ?

Vous avez été déchu de votre permis de conduire ? Mais vous aviez absolument besoin de prendre le volant et vous vous êtes fait prendre par la police. Que risquez-vous ? Que dit la loi ? Une aggravation de votre cas est-elle possible ? Intolaw répond à vos questions. Besoin du conseil professionnel d’un avocat pour suivre votre dossier judiciaire ? Contactez Intolaw

En savoir plus
 Quelle responsabilité suite à un accident sur un terrain privé ?

Mardi 10 Mai 2022

Quelle responsabilité suite à un accident sur un terrain privé ?

Qui est responsable lors d’un accident sur un terrain ou parking privé ? Intolaw revient sur la définition de « voie publique » pour cerner les responsabilités dans le cadre de ce type d’accident. Besoin du conseil professionnel d’un avocat pour suivre votre dossier judiciaire ? Contactez Intolaw

En savoir plus
close menu 1u